Appel à projets Ferments du Futur

Ouvert à toutes les infrastructures de recherche publiques françaises, ainsi qu’aux Instituts Techniques affiliés à l’ACTIA si collaboration avec un partenaire académique.

Cet appel financera 7 à 9 projets d’un montant individuel maximum de 200 000€ et d’une durée maximale de 2 ans.

L’objectif de Ferments du Futur est d’accélérer la recherche et l’innovation dans ce domaine en se concentrant sur 4 axes stratégiques :

  1. Interactions microbiotes alimentaires – matrices alimentaires

Comprendre l’adaptation de microorganismes ou de communautés microbiennes aux matrices et aux procédés ; concevoir des combinaisons de micro-organismes permettant in fine de répondre à des fonctionnalités ciblées.

  1. Interactions microbiotes alimentaires – microbiotes de l’hôte

Comprendre l’impact des ferments et des aliments fermentés sur l’holobionte humain ou animal (microbiote commensal, cellules intestinales…) ; moduler le microbiote commensal par l’alimentation.

  1. Procédés de fermentation innovants

Développer des procédés de fermentation en s’appuyant sur des micro-organismes seuls ou en combinaison, aussi bien pour de la production de biomasse que de la transformation de molécules et/ou d’aliments par fermentation ; développer des outils de suivi en temps réel permettant une exploration approfondie des dynamiques de fermentation.

  1. Science des données, l’intelligence artificielle et les sciences sociales.

Capitaliser sur les données massives multi-omiques (génomiques, transcriptomiques, protéomiques, métabolomiques) disponibles dans le domaine des ferments et des aliments fermentés ; développer des modèles et des applications prédictives innovantes grâce à l’intelligence artificielle, la modélisation mathématique et plus généralement la science des données.

Le but est de lever des verrous scientifiques et technologiques qui ralentissent l’innovation dans les domaines des ferments, des aliments fermentés et de la bio-préservation des aliments. TRL 3-4 en fin de projet.

Domaines d’application des projets concerneront en priorité l’alimentation, ainsi que l’agriculture, voire d’autres domaines associés (alimentation animale, santé…). Les approches transdisciplinaires et collaboratives sont fortement encouragées.

Les coordinateurs de projets peuvent accéder aux équipements financés par Ferments du Futur sur son centre d’innovation (CI2F) à Orsay et sur ses plateformes distribuées (PFD) dans 7 unités INRAE, en contactant Fermants du Futur pour vérifier les disponibilités et les coûts des équipements.

Attention, les résultats des projets seront la propriété des Membres Publics de Ferments du Futur (propriété intellectuelle à discuter).

Phase 1 : Soumission d’une lettre d’intention (2 pages max – modèle fourni) – 23/02/2024

Phase 2 (sous réserve de sélection lors de la phase 1) : Soumission du projet exploratoire complet (5 pages max) – 10/05/2024

Ouvert à : Infrastructures de recherche publiques françaises, Instituts Techniques affiliés à l’ACTIA si collaboration avec un partenaire académique

Date limite : 23/02/2024

fermentsdufutur.eu/appel-a-projets-2024/