La démarche Concept Room est une initiative innovante du type « living-lab » associant concepteurs et utilisateurs pour co-concevoir les produits et services santé de demain créée par Clubster NSL en partenariat avec le CHU de Lille.

Inspirés des célèbres « concept cars », ces prototypes créatifs et avant-gardistes « made in Hauts-de-France », mettent en lumière le savoir-faire des industries de santé régionales et visent à l’amélioration du bien-être des patients, des aidants et des soignants. La démarche Concept Room a été saluée par le Rapport Gallois du Gouvernement et a été illustrée par de nombreux prix (Trophée de l’innovation santé, Janus du design, …). Depuis sa création en 2011, le Concept Room a donné naissance à 4 projets. Ces projets sont le résultat d’une innovation collective et d’une collaboration étroite entre industriels, professionnels de santé et utilisateurs pour concevoir les produits et services de demain.


Fin 2019, Clubster NSL et le CHU ont lancé le 5ème projet de la saga « Concept room » qui porte cette année sur les Urgences et soins non-programmés, une problématique relevée dans le plan national « Ma santé 2022 » et le « Pacte de refondation des urgences ».

Les étapes du projet Concept Room Opus 5

Lancement du projet lors d’un hackathon organisé au CHU de Lille, pour soumettre 4 problématiques identifiées par des professionnels de santé de l’hôpital et de la médecine de ville à la créativité de 50 étudiants coachés par des entrepreneurs du réseau ;

Phase de conception des prototypes par les entrepreneurs du réseau. Des séances de co-développement seront organisées auprès des entreprises de santé et des usagers du système de santé. Des experts testeurs, des bureaux d’étude et des designers seront impliqués durant cette phase. Ces concepts déboucheront, grâce à ces sessions de co-développement, sur des prototypes d’équipements et de services permettant d’apporter une réponse aux 4 principales problématiques identifiées ;

Exposition des prototypes durant plusieurs salons cibles nationaux et internationaux, notamment Santexpo 2021 à Paris.

En tant que professionnel des urgences, j’ai été impliqué dès le début dans le groupe comité de pilotage pour la mise en place du projet afin de remonter les problématiques rencontrées au quotidien dans les services d’urgences. A partir de cet état des lieux, nous avons pu définir ensemble les grands axes de travail que nous allions soumettre aux étudiants. Au début j’étais assez dubitatif concernant le délai d’organisation : organiser un hackathon en 2 mois était un vrai challenge ! Mais grâce au dynamisme de l’équipe Clubster NSL ça a été possible. La formule du hackathon est très originale, une première pour le CHU de Lille. En effet, faire travailler ensemble des étudiants qui ne se connaissent pas, sur un temps très court peut paraître surprenant. Le fait que ce soient des jeunes et qu’ils viennent de mondes différents a permis de donner naissance à des idées innovantes. Celles-ci restent évidemment à peaufiner mais il y a déjà une bonne base de réflexion et des idées remarquables. J’ai été agréablement surpris par la capacité des étudiants à sortir des projets concrets en si peu de temps. Ce type d’évènement bouscule les pratiques dans le corps médical et pour faire des choses émergentes il est nécessaire de s’ouvrir. C’est une expérience à refaire…  Je tiens à ajouter que Clubster NSL joue un rôle important car il permet la rencontre entre médecins et industriels. La présence du monde industriel et de la e-santé devient inévitable en santé. Il est important d’impliquer les industriels lors d’innovations en santé pour que cela corresponde vraiment au besoin du terrain.
Docteur Vincent BRULIN
Praticien Hospitalier en médecine d’Urgence – CHU de Lille

Les acteurs impliqués

Les professionnels de santé des établissements de soins du réseau et de la médecine de ville.

Ils auront l’occasion de mettre en lumière les besoins relatifs à la bonne pratique de leur métier. Leur implication tout au long de cet Opus permettra de s’assurer que les différents projets répondent bien aux besoins identifiés initialement.

Les étudiants de divers horizons (médecine, design, pharmacie, commerce, ingénierie…)

Leur implication au démarrage du projet permettra une impulsion et un regard neuf pour initier des pistes créatives en réponse aux besoins d’utilité publique identifiés.

Les entreprises de santé de la région Hauts-de-France membres de Clubster NSL

Elles travailleront au prototypage des innovations et rendront possible leur industrialisation à l’issue du projet.

Marion MENAY

Votre contact

Marion MENAY
Chargée de projet Innovation